Le Festival

Il paraît que 7 ans c’est l’âge de raison…

Alors, en préparant le festival, on a essayé de réfléchir à ce qui nous semblait intelligent de fabriquer, de raconter, d’éclairer cette année. On s’est demandé quels étaient les êtres et avoirs qui nous tenaient à coeur, qui faisaient que depuis 7 ans, autour du 15 Août, on se retrou-
vait pour faire la fête.

Être un collectif. Travailler avec les copains et aussi avec ceux et celles rencontrés hier et demain : habitants, bénévoles, festivaliers, artisans, artistes, agriculteurs, tutelles…

Oeil pour Oeil ou bras dessus bras dessous.

Être audacieux. Valoriser des jeunes créations qui, encore fragiles, ont besoin de s’essayer à un public pour se renforcer. Inviter les festivaliers, amateurs ou néophytes d’arts de rue, locaux ou vacanciers, dans le jardin des rames, l’église, le chapiteau ou la clairière. Leur proposer de la polyphonie occitanes, de la poésie brute, du cinéma résistant ou un Molière revisité. Ne pas avoir (trop) peur de plaire ou de déplaire, (se) faire confiance.

Oeil pour Oeil ou tête à queue.

Être accueillants. Insister pour ouvrir les portes de la Manufacture au public le plus large possible, avec des prix libres sur la très grande majorité des spectacles. Imaginer de vrais lieux de convivialité pour se retrouver, se rencontrer et festoyer ensemble.

Oeil pour Oeil ou tchin tchin !

Être optimistes. Inventer une fable encore pour colorer cette septième édition. Cette année, Radio-Bonheur vient rendre compte de la qualité de vie et du bonheur qui émane de Villeneuvette, de ses habitants et par contagion des visiteurs.

Alors, accroche tes mains à ma taille…

Le festival de Villeneuvette est un festival accompagné par la Communauté de Communes dans le cadre du schéma de développement culturel du Clermontais.

Compagnonnage des festivals d’été 2018

Dans le cadre de la construction de son projet culturel en Clermontais, la Communauté de communes préfigure et anime un dispositif d’accompagnement d’événements estivaux, acteurs de la dynamique artistique et culturelle du territoire.

Cette coopération veut soutenir la structuration et la pérennité d’initiatives locales, tout en favorisant leur rayonnement par un déploiement en réseau et la matérialisation d’outils et d’espaces de mutualisation.

Elle s’incarne dans un programme d’échanges et de diagnostics, de partage de pratiques, d’apports en ingénierie et en matériels, et par un complément financier.

Le festival de Villeneuvette est soutenu par la SPEDIDAM. La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées